La fête des voisins, un évènement à célébrer avec les colocs !

Connaissez-vous vraiment tous les aspects de ce célèbre évènement ?


La fête des voisins… Cet évènement que vous avez peut-être expérimenté tous les ans ou que vous n’avez encore jamais fait. Dans tous les cas, vous en avez sûrement déjà entendu parler. Mais est-ce que vous savez d’où est née cette fête annuelle de fin mai ?


1/ L’origine de la fête des voisins


La fête des voisins, ayant généralement lieu les derniers vendredis de mai, est une fête qui existe dans le but de lutter contre l’individualisme et la solitude dans les grandes villes.

C’est un grand moment de convivialité qui est très connu en France.


Savez-vous d’ailleurs que la fête des voisins est un concept qui est né en France ?

Le concept est né en 1999 par Atanase Périfan, un adjoint au maire du 17e arrondissement de Paris.


L’idée avait germé déjà en 1990 mais l’élément déclencheur qui a donné le déclic à Atanase a été le décès d’une femme âgée dans son appartement et découverte 4 longs mois plus tard dans l’arrondissement dans lequel il réside.


A la base, tout est parti d’une association constituée par Atanase et un groupe d’amis : Paris d’amis. Le but de l’association était de renforcer les liens de proximité, de créer une solidarité entre voisins et de renforcer le sentiment d’appartenance à son habitat.


L’association change ensuite de concept pour organiser une soirée de fête une fois dans l’année pour réunir les voisins autour d’un apéritif ou d’un buffet.


Et c’est ensuite en 1999 que la première fête des voisins comme on la connaît actuellement est née. Elle est donc née dans le 17e arrondissement pour la première fois avec une participation de 10.000 voisins répartis dans 800 immeubles du 17e.


En 2000, elle est lancée dans toute la France, soutenue par l’association des mairies de France.


Trois ans plus tard en 2003, la fête des voisins s’étend en Belgique ainsi que 10 villes européennes (European Neighbour’s Day) touchant déjà le nombre stupéfiant de 3 millions de personnes.


Et déjà en 2006, la fête se voit créer dimension mondiale qui touche une trentaine de pays sur les 5 continents pour environ 6 millions de voisins participant à la fête.


Récemment en 2013, on comptait déjà 15 millions de participants dont 7,5 millions de français. Depuis, la fête des voisins continue de beaucoup séduire les Français et se perpétue dans les mœurs.


2/ La fête des voisins dans le monde


Comme vous l’avez compris, la fête des voisins n’est pas uniquement française, c’est un évènement pratiqué par de nombreux pays. La Fédération Européenne des Solidarités de Proximité (F.E.S.P) a mis en place un site dédié uniquement au European Neighbour’s Day, la fête des voisins en Europe.

C’est dire l’impact qu’a pris en si peu de temps le concept !


Cette fête est célébrée dans de nombreux pays d’Europe, mais aussi au Japon, à Taïwann ou au Togo.

Parfois, on retrouve des initiatives semblables. Le Québec, par exemple, organise la fête des voisins chaque année très activement, et un site officiel a été créé.


On en trouve également en Nouvelle-Zélande (www.neighboursday.org.nz), en Australie (www.neighbourday.org) et aux Etats-Unis (neighborhoodday.org) même si malheureusement le site n’est plus actif aujourd’hui.

Cependant, un autre site qui répertorie toutes les fêtes des voisins dans le monde a été créé : www.world-neighbours-day.org.


Énormément de français célèbrent la fête de la musique mais ne connaissent pas forcément ces aspects de la fête de fin mai qui regroupe les voisins.

On espère vous avoir appris quelque chose à vous aussi dans ce cas !

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout