top of page

Ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans une colocation.

Aujourd’hui Ekna va vous partager tout ce qu’il faut savoir sur la coloc avant de vous lancer dans ce mode de vie !



- Ne négligez pas le choix de vos colocs


Même si les premières personnes à qui l’on pense pour envisager une colocation sont nos amis, il faut savoir que ce n’est pas forcément la meilleure idée.

Tout d’abord, devenir colocataire avec un ami peut mettre en danger votre

amitié, en effet, si la colocation se passe mal, votre amitié risque d’en garder des séquelles.


Passer une nuit, un week-end ou des vacances avec des amis n’est pas la même chose qu’habiter au quotidien avec cette personne. La vie au quotidien n’est pas un long fleuve tranquille, au contraire la réalité peut être source de tensions et éclairer des décalages entre vous.

Des petits détails qui vous agacent au quotidien peuvent suffire à ne plus avoir envie de passer du temps avec la personne ou de partager grand-chose.


Finalement pour la plupart des gens, la colocation se passe beaucoup mieux avec des inconnus.

L’avantage avec Ekna, c’est qu’en passant par notre plateforme, vous serez mis en relation avec des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêts que vous et le même mode de vie.


On sait tous que cohabiter avec quelqu’un qui est totalement différent de nous peut être vraiment compliqué. Par exemple, si vous êtes plutôt casanier et chill avoir un coloc fêtard qui organise des soirées chez vous tous les vendredis soir et rentre à 3h du matin en pleine semaine va certainement vous déplaire ;)


- La colocation ne signifie pas que vous serez 24h/24 avec vos colocs !


Tout le monde a besoin de sa bulle, de sa « safe place ».

Évidemment il est important de rendre les pièces de vie commune agréables pour tous, mais ça l’est aussi d’aménager son cocon afin de se sentir réellement chez soi.



Votre espace doit vous ressembler, emménagez-le comme bon vous semble. Si vous êtes plutôt du genre à aimer être seul, la colocation n’est pas forcément rédhibitoire, il est tout à fait possible d’aimer être seul et à la fois être en colocation.

À partir du moment où vous avez votre espace, dans lequel vous vous sentez à l’aise, vous pouvez vous rendre dans les pièces communes seulement lors des moments adéquats et partager des activités avec vos colocs uniquement de temps en temps pour créer des liens avec eux sans pour autant être 90% de votre temps avec des autres personnes.





By

Ekna

6 vues0 commentaire
bottom of page